Attention ce site n'a pas pour rôle de remplacer le dialogue en direct avec un professionel de santé

Verrue plantaire

Signe clinique de la verrue

Les verrues sont une forme de clou :  ce sont des verrues profondes qui s’enchâssent dans la peau.

Symptomatologie de la verrue

Douloureux car ce sont des verrues qui sont en profondeur et elles vont comprimer les terminaisons nerveuses. La douleur est plus importante lorsqu'elle se situe sur une zone d’appui.

Examen clinique de la verrue

  • Verrues isolées, rarement nombreuses, elles sont d’aspects blanchâtres, peu saillantes et recouvertes d’hyperkératose. 1/10 de la verrue est visible et 9/10 est en profondeur.

  • Peuvent être entourées d’un halo blanchâtre et la verrue repousse les sillons épidermiques.

  • A l’ablation de l’hyperkératose ➞ hypertrophie des papilles: rougeâtres, régulières au niveau du volume, des contours et de la disposition.

  • En général, de nombreuses papilles qui saignent.

  • La taille des verrues est de 1 à 2 mm de diamètre  et peut aller jusqu’à 10 mm de diamètre.

  • On les trouve surtout sous les têtes métatarsiennes, sous les pulpes des orteils, sous le talon.

Evolution de la verrue

La disparition spontanée

Entre 6 mois et 2 ans sans traitement, beaucoup plus fréquente chez l’adolescent que chez l’adulte.

Pour les plus profondes elles mettent plus de temps à disparaitre et  lors de leurs disparitions elles deviennent ocre/brun.

C’est un virus, donc le système immunitaire de la personne l’attaquera pour le faire disparaitre.

La multiplication

Fréquente, d’où la nécessité d’un traitement.

Etiologie, origine de la verrue

Virale

Virus papillome humain (VPH). Une centaine de variétés existantes avec  différents aspects.Le virus le plus connu est le virus papova.

Il existe le VPH 1 qui va entrainer les virus appelés myrmécie ainsi que des verrues mosaïques.

Contamination

Par le sol: La piscine, la plage, les vestiaires ; les pieds nus humides sont aggravants.

 

En fonction du terrain du récepteur: Les enfants qui ont une immunité non acquise, un enfant sur deux aura une verrue. Chez les adultes, une personne sur cinq aura des verrues surtout dans un contexte d’immuno dépression, fatigue, stress, manque de magnésium.

Incubation

Entre 1 et 6 mois, avant de se déclarer. Dans l’organisme le virus fait des modifications hyperplasiques:

  • hypertrophie de la couche de Malpighi.

  • hyper papillomatose

  • hyperkératose.

Auto contamination

C’est extrêmement contagieux, si on gratte possibilité de contamination sur d'autres endroits.

Extrêmement contagieux par les voies du sang.

Les traitements possibles

Pas de traitement spécifique anti viral VPH, justifié par l’auto contamination, la contagion et l’algie. 

Visite chez le pédicure

  • Ablation de la couche cornée.

  • Appliquer les produits à base d’acide à l’aide d’un coton tige ou d’une spatule, appliquer 3 à 4 fois de suite et recouvrir d’un pansement.

  • Revenir tous les 3 ou 4  jours où l’on décape la partie noirâtre et on applique de nouveau le produit puis un nouveau pansement  (sous la partie noirâtre on doit trouver une poche avec du liquide pyogène signe de guérison de la verrue).  Cette poche de pus est un abcès de fixation. Lorsqu'on on enlève l’abcès, la peau doit être nette et rosée.

  • Traitement antiseptique avec un pansement.

Visite chez le podologue pour une semelle orthopédique

Pour favoriser la cicatrisation et pour les verrues rebelles au traitement, on fait une semelle de décharge.

Chez le sportif, on capitonne les verrues avec un hydrocolloïde.

Traitement en local

Kératolitiques: acide salicylique, vaseline ou associés au collodion. Duofilm, kérafil, transvercide qui est un pansement médicamenteux.

Préparation: acide  salicylique avec acide lactique et collodion elastique ➞ traitement de 2 à 8 semaines.

La cryothérapie

Traitement dermatologique, par exemple à l’azote liquide (-196°C), ➞ Apparition d'une phlyctène (ampoule) et la verrue va être noirâtre.

Autres traitements

a) Le suc de Chélidoine 

C’est une fleur jaune trouvée près des mûrs, on casse la tige et on récupère le liquide orangé que l’on applique sur la verrue.

b) Les traitements oraux

Tous les produits à base de magnésium, le magnéB6 ou Mag 2, le chocolat, les noix, les figues, les dates, les cacahouètes,...

c) Physiothérapie

 Onde courte, longue

d) Homéopathie

Dérivé de thuyat

e) Pansement occlusif

Blenderm (asphyxie de la verrue).

Chirurgie

Sous anesthésie locale, énucléation de la verrue, brûlure du derme par électrocoagulation de l’épiderme entourant la verrue. Pansement antiseptique par la suite mais attention la cicatrisation est longue et possibilité de cicatrice hypertrophique.

A proscrire

La radiothérapie locale car il ya risque de radiodermite puis de cancer.

L’antimitotique injectable, surtout chez les enfants, car cela crée des allergies.

C’est douloureux et laisse une cicatrice hypertrophique.

 

Pédicurie:   35€

 

Domicile:    40€

 

Semelles Orthopédiques:

 

150€

Semelles -15 ans:

 

75€

Réflexologie:

 

40€

Moyens de paiement

pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12,pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12,pédicure podologue Paris12, pédicure podologueParis12, pédicure podologue Paris12,pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12,pédicure podologue Paris12, pédicure podologue pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12,pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12, pédicure podologue Paris12,Paris12, pédicure podologue Paris12,

Consultations au cabinet ou

A domicile

07 82 14 27 84

32 Rue Paul Belmondo

Paris 75012

Proche de la cinémathèque